메뉴 건너뛰기

본문시작

  • La Situation Actuelle en Corée du Sud et les Perspectives d’une Paix en Corée
  • 민족일보
    2013.04.26 00:29:14
  • La Situation Actuelle en Corée du Sud et les Perspectives d’une Paix en Corée  

    Comme vous le savez bien, je vais abréger les présentations du lancement du satellite nord-coréen Kwangmyongsong-3 et des résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU contre la Corée du Nord, puis sur le troisième essai nucléaire nord-coréen, etc. 

    Ici, je vais aborder la situation présente en Corée du Sud.

    En mars dernier, les Etats-Unis et la Corée du Sud ont déployé les bombardiers nucléaires stratégiques B-52 et les bombardiers furtifs nucléaires B-2 dans les exercices « Foal Eagle » contre l'attaque virtuelle nord-coréenne. La Corée du Nord a donc réagi par la fermeture provisoire de la zone industrielle conjointe de Kaesung exploitée par la Corée du Sud et la Corée du Nord, le 8 avril 2013. Cela a fait des bouleversements en Corée du Sud. Car il y a une centaine d'entreprises dans cette zone, mais si on compte les entreprises coopérées aussi, il y en a des milliers. Les sud-coréens se sont inquiétés de l'état de guerre réelle bien qu'ils ne l'aient pas cru possible auparavant. Les objets de premiers nécessité ont commencé à être mis en réserves et les devises étrangères ne sont pas gérées normalement à cause des sorties des capitaux étrangers dans le marché des actions sud-coréen. Et alors la présidente Park Guen Hye a déclaré qu'elle va dialoguer avec la Corée du Nord à la réunion avec des députés de parti de Saenuri (c'est le parti conservateur dont elle est issue) après avoir déjeuné avec des investisseurs éstrangers le même jour.

    A ce moment là, le secrétaire général de l'OTAN, Anders Fogh Rasmussen et le secrétaire d'Etat américain, John Kerry, se sont rendus en visite en Corée du Sud autour du 12 avril pour une rencontre avec la présidente Park. La revendication commune de ces deux bureaucrates au gouvernement Park est le dialogue avec la Corée du Nord. Bien entendu ils ont insisté à la fois pour l'intervention de l'OTAN et des armées américaines en cas de guerre avec la Corée.

    En tous cas, lors de sa visite ensuite en Chine juste après sa visite en Corée du Sud, John Kerry a insisté l’importance de la déclaration conjointe du 4ème Tour des Pourparlers à six du 19 septembre 2005. Cela fait supposer que le sujet de discussion du sommet entre les Etats-Unis et la Corée du Sud qu'il y aura lieu le 7 mai prochain à la Maison-Blanche. Il sera question du retour à la déclaration conjointe du 19 septembre et à la déclaration conjointe nord-sud du 4 octobre 2007. Parce que le contenu de ces deux déclarations, l'une est au niveau internationale et l'autre est nationale, se correspondent bien. C'est-à-dire, la déclaration multilatérale pour la fin de la guerre entre la Corée du Nord et les Etats-Unis mais aussi avec la Corée du Sud ou la Chine.

    Pourtant, le problème est qu'il y a très peu de possiblité que la Corée du Nord l'accepte bien que, si cela a été proposé l'année dernière, elle pourrait l'accepter. Car la Corée du Nord est déterminée pour avoir un tournant de la paix et de la réunification dans l'année du 60ème anniversaire de l'armistice de la guerre de Corée et du 65ème anniversaire de la fondation de la République populaire démocratique de Corée. Plus concrètement, je suppose que la Corée du Nord ait trois postulats, ① les accords du traité de paix entre la Corée du Nord et les Etats-Unis et du système fédéral entre la Corée du Nord et du Sud, ② la guerre pour la réunification de la patrie sans ingérence des Etats-Unis et de l'Otan, ③ la guerre totale nucléaire entre la Corée du Nord et les impérialistes avec ingérence des Etats-Unis et de l'Otan. Ces postulats sont basés sur les documents officiels nord-coréens publiés récemment. C'est pour cela, je pense que la Corée du Nord refusera la conclusion de cette situation par le niveau des contenus de la déclaration conjointe du 19 septembre et de la déclaration conjointe nord-sud du 4 octobre 2007 qui n'ont même pas abouti au niveau du plan ①. 

    D'ailleurs, ces déclarations ne sont que des feuilles de papier qui n'ont jamais été effectuées et au contraire, les relations entre la Corée du Nord et les Etats-Unis et entre les Corées se sont aggravées. La Corée du Nord ne va plus souffrir des exercices conjoints annuels américano-sud-coréens contre la Corée du Nord et ne vas plus admettre le gouvernement belliqueux contre la Corée du Nord qui nie les déclarations conjointes du 15 juin 2000 et du 4 octobre 2007 signés sous les gouvernements de Kim Dae-jung et Roh Moo-hyun. Cela veut dire que la Corée du Nord choisira soit le plan ① soit le ② Il me semble que la Corée du Nord attendra le résultat du sommet entre les Etats-Unis et la Corée du Sud le 7 mai et ensuite prendra une décision définitive. Bien évidemment la Corée du Nord veut éviter le plan ③ que le monde entier est entraîné dans la guerre nucléaire.

    Dans ce contexte, nous, l’Alliance Coréenne pour la Réunification Indépendante et la Démocratie, avons demandé au gouvernement Park Geun-hye d'ouvrir le plus rapidement possible le dialogue avec le Nord, de s'entraider entre les peuples Coréens mais pas pour les alliés et d'envisager activement le système fédéral. Pour les mesures qui montrent la confiance, nous avons demandé également l'arrêt immédiat des exercices conjoints annuels américano-sud-coréens et des changements de Ministre de la défense et de Chef d'état major des forces armées sud-coréennes qui sont belliqueux vis à vis de la Corée du Nord. Et nous demandons aujourd'hui à Park Guen Hye de se décider à rendre visite en Corée du Nord pour la paix et la réunification lors du sommet avec Obama. Quant au gouvernement d'Obama, nous avons demandé de conclure le traité de paix avec la Corée du Nord, d'arrêter immédiatement les exercices conjoints annuels américano-sud-coréens et annuler l'embargo économique contre la Corée du Nord et les résolutions de l'ONU. Nous, l’Alliance Coréenne et les forces progressistes et réformistes pour la paix, nous nous opposons à toutes les sortes de guerre sans conditions. Car toutes les guerres seraient catastrophiques et en plus, cela pourrait mener à la guerre nucléaire. Il faut unir tous les efforts pour éviter la guerre en Corée. 

    Notre opinion et celle de la force progressiste sont unies au niveau fondamental. Celle de la force réformiste et de la force éprise de paix est pareil même si les expressions sont différentes. Actuellement, le mouvement des travailleurs et le mouvement contre la guerre ne sont pas encore en étroite coopération mais nous envisageons que ces mouvements vont converger ensemble après le 1 mai avec la situation tendue. Pour information, par tradition la classe ouvrière et celle de la nation sont liées dialectiquement en Corée. La classe ouvrière est la force pricipale non pas seulement pour résoudre la contradition de la classe mais aussi la contradition nationale. En cas de guerre, ce sont les classes ouvrières et leurs familles qui seraient touchées plus gravement car ils représentent 99% de la société sud-coréenne. Par ailleurs, de plus en plus, les peuples coréens du 99% se dresseront contre le 1% des forces réactionnaires et conservatrices qui excitent à la situation de guerre.

    Dans ce contexte, nous travaillons pour construire une société progressiste et indépendante où les travailleurs et les peuples sont souverains sur la base de l'alliance large et grande où il y a le parti progressiste qui reflète des besoins indépendants des travailleurs et des peuples et des différentes organisations progressistes. La formation de l'alliance pour l'action commune contre la guerre et pour la paix où il y a des travailleurs, des paysans, des jeunes et des femmes avec le parti progressiste et les organisations progressistes est donc très encourageante. Si le gouvernement indépendant pour la paix et la réunification arrive au pouvoir en Corée du Sud, il n'y aura plus d'exercices conjoints annuels américano-sud-coréens contre la Corée du Nord et plus de bases militaires américaines en Corée du Sud et donc il n'y aura jamais de tension comme aujourd'hui. Selon l'expression « la crise est une occasion critique », nous ne lâchons jamais le point de vue que cette crise de guerre peut être l'occasion de construire le gouvernement progressiste des peuples en Corée du Sud. Désormais, l'établissement du gouvernement démocratique des peuples qui tend à l'indépendance, la paix et la réunification est une tâche de vie et de mort pour les 99% des peuples y compris la classe ouvrière. Aujourd’hui plus que jamais.

    Sang-jun Lee (Co-président de l’Alliance Coréenne pour la Réunification Indépendante et la Démocratie)

댓글 0 ...

http://www.minzokilbo.com/31236
민생민주국제포럼 21세기민족일보 2017.06.11
민생민주국제포럼 21세기민족일보 2017.06.11
민생민주국제포럼 21세기민족일보 2017.06.10
민생민주국제포럼 21세기민족일보 2017.06.09
민생민주국제포럼 김진수기자 2017.06.08
평화와통일을위한국제포럼 21세기민족일보 2016.06.19
평화와통일을위한국제포럼 21세기민족일보 2016.06.19
평화와통일을위한국제포럼 21세기민족일보 2016.06.19
평화와통일을위한국제포럼 21세기민족일보 2016.06.19
평화와통일을위한국제포럼 21세기민족일보 2016.06.18
평화와통일을위한국제포럼 21세기민족일보 2016.06.17
평화와통일을위한국제포럼 21세기민족일보 2016.06.16
평화와통일을위한국제포럼 21세기민족일보 2016.06.15
평화와통일을위한국제포럼 21세기민족일보 2016.06.15
평화와통일을위한국제포럼 21세기민족일보 2016.06.14
민주국제포럼 민족일보 2015.05.05
민주국제포럼 민족일보 2015.05.05
민주국제포럼 민족일보 2015.05.04
민주국제포럼 민족일보 2015.05.03
민주국제포럼 민족일보 2015.05.03
민주국제포럼 민족일보 2015.05.01
민주국제포럼 민족일보 2015.05.01
민주국제포럼 민족일보 2015.05.01
민주국제포럼 민족일보 2015.05.01
민주국제포럼 민족일보 2015.04.30
민주국제포럼 민족일보 2015.04.30
민주국제포럼 민족일보 2015.04.30
민주국제포럼 민족일보 2015.04.29
민주국제포럼 민족일보 2015.04.29
민주국제포럼 민족일보 2015.04.29
민주국제포럼 민족일보 2015.04.29
민주국제포럼 민족일보 2015.04.27
민주국제포럼 민족일보 2015.04.27
민주국제포럼 민족일보 2015.04.27
English 민족일보 2015.03.23
English 민족일보 2015.03.19
Français 민족일보 2013.12.11
Français 민족일보 2013.07.03
English 민족일보 2013.06.08
Français 민족일보 2013.04.26
제2회국제컨퍼런스 민족일보 2013.04.26
Français 민족일보 2013.04.26
제2회국제컨퍼런스 민족일보 2013.04.26
Français 민족일보 2013.04.26
제2회국제컨퍼런스 민족일보 2013.04.26
Français 민족일보 2013.04.26
제2회국제컨퍼런스 민족일보 2013.04.26
Français 민족일보 2013.04.26
제2회국제컨퍼런스 민족일보 2013.04.26
Français 민족일보 2013.04.26
태그

필리라이브

강연·인터뷰

카드뉴스

사진

영상아카이브

영화·영화제

출판

논문

자료

포럼·외국